LA GEMMOTHERAPIE  

 

HISTOIRE  

La gemmothérapie est un des domaines de la phytothérapie, c’est une thérapie issue des arbres et des arbustes (bourgeons).

La gemmothérapie est une thérapeutique naturelle holistique (approche globale du patient).

La gemmothérapie remonte au Moyen Age, bien qu’abandonnée à l’époque par méconnaissance en matière de stabilisation des principes actifs.

Vers 1950, le Dr HENRY (médecin Belge) reprend les vieux écrits et décide d’étudier en systématique un maximum de bourgeons et jeunes pousses.

Il donnera le nom de phytoembryothérapie à sa méthode, terme qui deviendra gemmothérapie sous l’influence du Dr TETAU (médecin Français).

Le principe, extraire des principes actifs dans les tissus embryonnaires des plantes (bourgeons, jeunes pousses, radicelles…) dans lesquels se trouvent en concentré toute l’énergie de développement des végétaux.

L’extraction des principes actifs se fait sur les bourgeons fraichement récoltés et mis immédiatement en macération dans un mélange 1/3 eau,1/3 alcool et 1/3 glycérine, et ce sur un temps donné en fonction de la dureté des bourgeons.

On obtient donc un macérât mère glycériné (de totum de plante sous forme embryonnaire).

La gemmothérapie permet le drainage, la régénération des organes, stimule la vitalité de l’organisme, afin de lui permettre d’optimiser son fonctionnement.

C’est une thérapie qui comporte peu d’effets secondaires et de contre-indications. La gemmothérapie est un bon complément de l’aromathérapie.  


L’AIRELLE

 

Famille : Ericacées

 

Partie utilisée : Jeune pousse fraiche de printemps

 

Petit arbrisseau, vivace, sui appartient au même genre que la canneberge et la myrtille (Vaccinium).

Présence de tanins.

 

Propriétés :

- Antivieillissement prématuré

- Antispasmodique

- Action rééquilibrante réticulo-endothéliale

- Diurétique, drainant

- Désinfectant urinaire

- Diminue le taux d’acide urique, d’urée et de cholestérol

 

Indications :

- Senescence féminine

- Ménopause, bouffées de chaleur

- Colites spasmodiques, constipation, Syndrome du côlon irritable

- Diarrhées post antibiotique

- Cystite récidivante, colibacilloses, néphrite, lithiases rénales, pyélite

- Fibrome utérin, kyste ovarien

- Ostéoporose (facilite l’assimilation du calcium)

- Polyarthrite chronique évolutive, arthrose

- Dégénérescence de la paroi vasculaire

- Hypertension artérielle

- Péricardite virale

- Actif sur les artérioles (fibrose pulmonaire)

 

C’est un remède polyvalent, antiâge

 

Posologie : Si macérât mère                    

Adulte : préventif : 5 à 15 gouttes le matin (augmentation lente)                                    

                Curatif : 5 gouttes 3 fois/j                    

De 3 à 12 ans : 1 goutte / année d’âge/j (8 gouttes maxi / j)                    

De 0 à 3 ans : 1 goutte/j dans le biberon ou via la mère si allaitement

 

Contre-indication : femme enceinte et précaution d’emploi si cancers hormono-dépendants 


AUBÉPINE

Crataegus Laevigata Ou Oxyacantha   

 

FAMILLE : Malacées

 

AUTRE NOM : blanche épine

 

PARTIE UTILISEE : bourgeons frais  

 

L’aubépine est un arbuste épineux type buisson des régions tempérées.

Ses feuilles ont jusqu'à cinq lobes et sont vertes et brillantes.

Ses fleurs, très odorantes, sont blanches ou légèrement rosées et sont groupées en corymbes, c'est-à-dire disposées sur un même plan.

Le fruit de l'aubépine est appelé cenelle. Il est de couleur rouge vif et sa chair est jaune. A l'intérieur, on retrouve un noyau.

L’aubépine est Riche en flavonoïdes, coumarines, de la vitamine C et des proanthocyanidols (effet tranquillisant).

 

PROPRIETES : c’est la plante du cœur

- Régulation du rythme cardiaque

- Régulation de la tension

- Améliore la circulation cérébrale (mémoire…)

- Apaisant du système nerveux

- Ralenti la thyroïde  

 

INDICATIONS :

- Arythmie cardiaques, extrasystole, tachycardie, palpitations

- Hyper et hypotension

- Difficultés de concentration, troubles de la mémoire

- Insomnie

- Angoisse (effet anxiolytique), états dépressifs

- Hyperthyroïdie

- Surcharges pondérale, tendances boulimiques

- Cholestérol

- Maladies régénératrices  

 

CONSEIL : en cure de 20j si besoins ou sur 2-4 mois                      

Si hypertension ou cholestérol : aubépine (le matin) + olivier (le soir) pendant 2-4                                                                                mois                      

Pour les étudiants : + figuier en prévention du stress paralysant des examens                                                         (Notamment oraux)  

 

POSOLOGIE :

si macérât mère.                                

Adultes : 5 à 15 gouttes/ j    

 

Ces informations sont données à titre informatif d'après des bibliographies, elles ne sauraient en aucun cas constituer une information médicale, ni engager notre responsabilité.   


BOULEAU BLANC  

Bétula pendula Roth  

 

Famille : Bétulacées

 

Partie utilisée : Bourgeons frais, semences, sève

 

Arbre, à feuilles caducs, pouvant atteindre 25 m mais ne vieillissant pas au-delà de 100 ans.

Son écorce est blanche argentée, craquelée en vieillissant.

Sa feuille est triangulaire.

Ses chatons (fleurs) sont pendants pour les mâles et dresses pour les femelles. S

on fruit est un cône d’écailles.

 

Propriétés : 

- Antiinflammatoire                      

- Antiallergique                      

- Anticholestérolémiant                      

- Draineur (antitoxique) hépato-urinaire                      

- Tonique                      

- Fluidifiant lymphatique et veineux

 

Indications :

- Arthrite, bursite, névralgie                        

- Pancréatite, hépatite                        

- Rhinopharyngite, laryngite                        

- Erysipèle, hypertension, insuffisance cardiaque                      

- Acide urique, lithiases urinaire et rénale, néphrite, obésité                      

- Rétention d’eau, œdème                      

- Etats grippaux, fièvre, maladie infectieuses ORL                      

- Déchaussement dentaire, saignement des gencives

 

Posologie :

si macérât mère                      

Adulte : préventif : 5 à 15 gouttes le matin (augmentation lente)                                    

                Curatif : 5 gouttes 3 fois/j                      

De 3 à 12 ans : 1 goutte / année d’âge/j (8 gouttes maxi / j)                      

De 0 à 3 ans : 1 goutte/j dans le biberon ou via la mère si allaitement  

 

Conseils : avant une cure drainante, s’assurer de la qualité de la flore intestinale et en post cure, recharger en vitamines et minéraux.  

 

Ces informations sont données à titre informatif d'après des bibliographies, elles ne sauraient en aucun cas constituer une information médicale, ni engager notre responsabilité. 


LE CASSIS  

Ribes nigrum                    

 

Famille : Grossulariacées      

       

Partie utilisée : Bourgeons frais  

 

Arbuste d’environ 1.5 m, ne craint pas le froid. Ses feuilles possèdent des petites glandes qui renferment des HE.

Il donne des baies noires riche en flavonoïdes, vitamine C, fer, calcium.

En 1724, l’Abbé P. Bailly de Montaran préparait un élixir à partir d’eau de vie et de feuilles de cassis considéré comme favorisant la longévité humaine.

C’est un DRAINEUR VRAI (agit à faible dose et utilisable à long terme), il POTENSIALISE les autres bourgeons.  

 

Propriétés :

-   Cortison like

-   Antiinflammatoire général (articulaire, respiratoire, digestif, cutané) aigu et chronique

-   Antiallergique (respiratoire, alimentaire, médicamenteux, solaire…)

-   Antiinfectieux, antiviral, immunorégulatrice

-   Action endocrinienne (stimule les surrénales)

-   Anti acidité, antioxydante

-   Augmente la diurèse

-   Thermorégulatrice

-   Chondroprotectrice  

 

Indications :

-   Arthrose, arthrite, bursite, tendinite, lombalgie, consolide les fractures, ostéoporose

-   Eczéma(tous), démangeaisons diverses, PSO, piqures d’insectes (VO/VC), acné, dermatoses diverses

-   Migraine chronique

-   Allergies, choc anaphylactique

-   ORL : asthme, bronchite même chronique, état grippal, laryngite, rhinite, sinusite, mononucléose

-   Asthénie (convalescents, étudiants…)

-   Antianémique, catabolise l’acide urique, l’urée, le cholestérol (detox sanguin)

-   Goutte, insuffisance rénale, diurétique

-   Hypotenseur

-   Phébotonique

-   Hépatite, pancréatite, gastrite, dyspepsie, colite

-   Augmente l’acuité visuelle, rétinopathies diverses  

 

Posologie :

si macérât mère.  

TOUJOURS AVANT 17 H (risque d’insomnies)                    

 

Adulte :

Préventif : 5 à 15 gouttes le matin (augmentation lente)                                  

Curatif : 5 gouttes 3 fois/j        

           

De 3 à 12 ans : 1 goutte / année d’âge/j (8 gouttes maxi / j)      

             

De 0 à 3 ans : 1 goutte/j dans le biberon ou via la mère si allaitement

 

Le cassis est utilisable par voie orale et par voie cutanée    

 

 

Ces informations sont données à titre informatif d'après des bibliographies, elles ne sauraient en aucun cas constituer une information médicale, ni engager notre responsabilité.


LE CHÊNE  

Quercus robur

 

Famille : Fagacées

 

Partie utilisée : principalement les BOURGEONS frais (système nerveux et glandulaire),mais aussi l'ECORCE interne (antiallergique, démangeaisons, fragilité capillaire, arthrose, rhumatismes, leucorrhées...), les RADICELLES (cicatrisant des tissus, fragilité capillaire), les GLANDS (asthénie sexuelle, frigidité, impuissance, dépression nerveuse, désensibilisation...) et les CHATONS fleurs mâles (action hormonale, baisse de libido, impuissance, atonie vaginale).                                                                                                Dans de nombreuses civilisation (celte, romaine...), le chêne considéré comme le roi des arbres et sacré.

Arbre de 25-35 m (voire 40) à feuillage caduc pouvant vivre ~ 500 ans (même 700-1200). Sa floraison d'Avril à Mai, donne des glands de 1 à 5 cm (nourriture des sangliers...).

Il contient des tanins, du silicium et du Zinc...                                                                          

Le bourgeon soutient le moral et l'esprit du patient, il a une action tonique tant physique que psychique.

 

Propriétés :

- Cortison et testostérone like

- Action polyendocrinienne (stimule l'hypophyse, la testostérone, boost la fabrication et la qualité du sperme)

- Tonique du système réticulo-endothélial

- Stimulant général

- Antiallergique (aigu et chronique)

- Dys et hypo fonction de la peau  

- Action régulatrice intestinale (péristaltisme)

- Tonifie la paroi alvéolo dentaire  

 

Indications :

- Insuffisance surrénalienne

- Stérilité Immunostimulant

- Asthénie, convalescence, (post infection), dénutrition

- Parodontoses, déchaussement dentaire, saignement des gencives (c'est un cicatrisant de la muqueuse gingivale)

- Hypotension (équilibrant)

- Herpès récidivant, PSO, furonculoses...

- Fibrome, vulvite...

- Énurésie

- Consolidation des fractures

- Constipation, diarrhée

 

Contre-indications : - 12 ans, femmes enceintes et allaitantes (testostérone like), dans ces cas on remplacera le chêne par l'orme

 

Posologie :

si macérât mère

Adulte : en préventif : 5 à 15 gttes le matin

                en curatif : 5 gttes 3 fois/j  


 LE FRAMBOISIER

Rubus idacus

 

Famille : Rosacées

 

Partie utilisée : Jeunes pousses fraiches

 

Arbrisseau surtout cultivé pour ses petits fruits rouges ou jaunes.  

 

Propriétés :

- Régulateur hormonal

- Antispasmodique utérin et nerveux

- Anti scléreux

- Inflammatoire intestinale chronique

 

Indications :

- Sénescence féminine

- Bouffées de chaleur

- Endométriose

- Fibromes utérins

- Aménorrhées

- Kystes ovariens

- Règles douloureuses, ou/et irrégulières

- Stérilité féminine

- Allergies respiratoires

- Entérocolites - Lithiases urinaires et rénales, et rétention hydrique

 

Posologie :

Si macérât mère                    

Adulte : préventif : 5 à 15 gouttes le matin (augmentation lente)                                    

                Curatif : 5 gouttes 3 fois/j  

 

Contre- indications :

-    Grossesse         

-    cancers hormonodépendants  

 

Ces informations sont données à titre informatif d'après des bibliographies, elles ne sauraient en aucun cas constituer une information médicale, ni engager notre responsabilité. 


 HETRE  

Fagus Sylvatica  

 

Famille : Fagacées

 

Partie utilisée : Bourgeons

 

Arbre indigène d’Europe, à feuilles caducs, pouvant atteindre 25-35 m pour une circonférence jusqu’à 1.8 m pour les arbres centenaires.

 

Propriétés :  

- Astringent                        

- Fébrifuge                        

- Antiinflammatoire                        

- Diurétique                        

- Immunostimulant                        

- Antiallergique (antihistaminique)                        

- Anti sclérosant                        

- Stimule les macrophages hépatiques

 

Indications :

- Fièvre                      

- Rhumatisme                      

- Cellulite                      

- Diminue les taux de cholestérol, urée et acide urique (lithiases rénale, goutte…)                        

- Bronchites chroniques, fibrosclérose respiratoire (et rénale), sclérose pulmonaire                        - - Allergie respiratoire                      

- Hypogammaglobulinémie                      

- Allergies                      

- Affections cutanées rebelles  

 

Posologie :  

si macérât mère.                        

Adulte : préventif : 5 à 15 gouttes le matin (augmentation lente)                                    

                Curatif : 5 gouttes 3 fois/j                    

De 3 à 12 ans : 1 goutte / année d’âge/j (8 gouttes maxi / j)                    

De 0 à 3 ans : 1 goutte/j dans le biberon ou via la mère si allaitement  

 

Ces informations sont données à titre informatif d'après des bibliographies, elles ne sauraient en aucun cas constituer une information médicale, ni engager notre responsabilité.   


MAÏS

Zea mays

 

Autre nom :  blé d’Inde au Canada  

 

Famille : Poacées

 

Partie utilisée : Radicelles des graines germées unique en gemmothérapie

 

Le maïs est une herbacée utilisée comme céréale ou plante fourragère, originaire de Mexique.

Il contient de l’amidon, vitamine K (dans les styles), de la mannite, des matières grasses et des minéraux.

 

Propriétés :

- Antiinflammatoire des tissus artériels

- Cholagogue

- Diurétique

- Anti lithiasique

- Antihémorragique

 

Indications :

- Artérite

- Cicatrisant du myocarde post infarctus

- Insuffisance coronarienne

- Hépatite aigüe

- Ictère

- Calculs rénaux

 

Posologie :

si macérât mère                      

Adulte : préventif : 5 à 15 gouttes le matin (augmentation lente)                                    

                Curatif : 5 gouttes 3 fois/j                      

De 3 à 12 ans : 1 goutte / année d’âge/j (8 gouttes maxi / j)                      

De 0 à 3 ans : 1 goutte/j dans le biberon ou via la mère si allaitement  

 

Ces informations sont données à titre informatif d'après des bibliographies, elles ne sauraient en aucun cas constituer une information médicale, ni engager notre responsabilité.   


MARRONNIER  

Aesculus hippocastanum  

 

Famille : Hippocastanacées

 

Partie utilisée : Bourgeons frais collant

 

Arbre d’ornement, originaire du Moyen Orient, pouvant atteindre 30 m et 300 ans.

Ses fleurs sont blanches et/ou roses en thyrses.

Il donne des fruits secs déhiscents dans des bogues. (Ressemble beaucoup à la châtaigne). Contient de l’Aescine(saponoside), de l’amidon et de la fraxine(glucoside).

Son écorce contient-elle des tanins et flavonoïdes.

Après retrait des principes amers, la fécule de marron est utilisée comme farine alimentaire.

La farine peut servir après cuisson de colle naturelle.

La pulpe du fruit est un succédané du savon.

 

Propriétés :

- Antihémorragique

- Analgésique circulatoire

- Anti congestif veineux (vasoconstricteur)

- Fluidifiant sanguin

- Tonifie la paroi veineuse

- Action angio capillaire et hémolysante (saponines)

 

Indications :

- Hémorroïdes

- Jambes lourdes, ulcère variqueux, varices (dont pelviennes et vaginales)

- Maladie de Raynaud, engelure, fragilité capillaire

- Couperose du visage

- Epitaxies

- Facilite la respiration, emphysème

- Antiinflammatoire prostatique

- Prolapsus utérin

 

Posologie :

si macérât mère                      

Adulte : préventif : 5 à 15 gouttes le matin (augmentation lente)                                    

                Curatif : 5 gouttes 3 fois/j                    

De 3 à 12 ans : 1 goutte / année d’âge/j (8 gouttes maxi / j)                    

De 0 à 3 ans : 1 goutte/j dans le biberon ou via la mère si allaitement

 

S’associe très bien avec le sorbier et la châtaigne notamment contre les migraines circulatoires et la prévention du gonflement des jambes (avion, chaleur…)

En externe, rhumatismes et hémorroïdes.  

 

Ces informations sont données à titre informatif d'après des bibliographies, elles ne sauraient en aucun cas constituer une information médicale, ni engager notre responsabilité.  


LE MURIER NOIR  

Morus Nigra  

 

Famille : Moracées

 

Partie utilisée : Bourgeons

 

Arbre fruitier originaire d’Asie, pouvant atteindre 10-20 m et vivre jusqu’à 120 ans.

Il est auto fertile.

Il donne des fruits comestibles mais fragiles de 25 mm à maturité fin août.

 

Propriétés :

-   Stimule les sécrétions pancréatiques

 

Indications :

- Diabète et ses complications (rétinopathies, ulcères diabétique…)

- Dysphagies œsophagiennes, hernie hiatale

- Pancréatite chronique

 

Posologie :

si macérât mère                    

Adulte : préventif : 5 à 15 gouttes le matin (augmentation lente)                                    

                Curatif : 5 gouttes 3 fois/j                    

De 3 à 12 ans : 1 goutte / année d’âge/j (8 gouttes maxi / j)                    

De 0 à 3 ans : 1 goutte/j dans le biberon ou via la mère si allaitement  

 

Ces informations sont données à titre informatif d'après des bibliographies, elles ne sauraient en aucun cas constituer une information médicale, ni engager notre responsabilité.  


LE NOYER      

Juglans regia

 

FAMILLE : Juglandacées  

 

PARTIE UTILISEE : Bourgeons  

 

Grand arbre à feuilles caduques et à la cime large, originaire de l’hémisphère nord (Eurasie, Amérique du nord).

Ses fleurs (mâles et femelles) sont verdâtres et se transforme en fruit : la noix.

Son bois est dur et à une forte valeur, car recherché par les ébénistes pour son grain fin.  

 

PROPRIETES :

- Régénérant du microbiote

- Régénérant de la rate et du pancréas

- Immunostimulant

- Antiinflammatoire notamment lympho-veineux

- Sédatif

- Astringent, antiinfectieux  

 

INDICATIONS :

-  insuffisance pancréatique, pancréatite, diabète type 2

- Diarrhées, aérophagie, flatulences

- Aphtes, gingivites

- Acné, herpès, mycoses, eczémas

- Intoxications médicamenteuses

- Cystites, calculs rénaux  

- Rétinopathies diabétiques, ulcères variqueux, artérites

- Otites, bronchites, sinusites, angines

- Apnée du sommeil

- Améliore

-le ressenti du sommeil (impression d’avoir dormi profondément)  

 

CONSEIL : par cure pas au long court  

 

POSOLOGIE : si macérât mère.   Cures de 20 jours renouvelables                    

Adultes : 5 à 15 gouttes le matin (augmentation lente)                                  

Sommeil : 5 gouttes au coucher et augmenter progressivement si besoin  

 

Ces informations sont données à titre informatif d'après des bibliographies, elles ne sauraient en aucun cas constituer une information médicale, ni engager notre responsabilité.  


OLIVIER                    

Olea europeae

 

 

FAMILLE : Oléacées  

 

PARTIE UTILISEE : Jeunes pousses  

 

Arbre fruitier autofertile à feuillage persistant de la zone méditerranéenne pouvant atteindre 15-20 m (ou rester plus petit sous forme de grands buissons touffus si vent ou pâtures à proximité) en culture, il mesure 3-7 m maximum, avec une espérance de vie de plusieurs siècles.

C’est un arbre à pied noueux très dur et très rameux.

Ses feuilles sont ovales allongées, vertes foncées brillante sur le dessus et opposées sur un pétiole court. Au début du printemps, il se pare de petites grappes de fleurs blanches.

En fin automne, son fruit (l’olive) arrive à maturité passant du vert au noir.  

 

PROPRIETES :

- Hypolipidémiant

- Hypoglycémiant

- Cholagogue

- Hypotenseur

- Circulatoire cérébral

- Calmant  

 

INDICATIONS :

-  Hyperlipidémies, cholestérol…

- Diabète

- Insuffisances hépatorénales

- Hypertension, arythmies cardiaques

- Troubles de la mémoire (surtout liées à l’âge)

- Angoisses, névroses

- Rétinopathies diabétiques, artérites

- Nécroses des extrémités  

 

CONSEIL : au long court c’est un traitement de fond  

 

POSOLOGIE : si macérât mère.                        

Adultes : 5 à 15 gouttes le matin (augmentation lente)    

 

 

Ces informations sont données à titre informatif d'après des bibliographies, elles ne sauraient en aucun cas constituer une information médicale, ni engager notre responsabilité.  


L’ORME CHAMPETRE  

 

Famille : Ulmacées

 

Partie utilisée : Bourgeons

 

Arbre pouvant atteindre 30 m.

Son écorce contient de nombreux principes actifs dont des alcaloïdes, des tanins, du zinc…

 

Propriétés :

- Diurétique

- Purificatrice

 

Indications :

- Draineur doux de la peau (démangeaisons, dermatoses même en phase inflammatoire, eczéma, PSO, herpès, acné, régule les transpirations acides, Ph, donc moins de mycoses)

- Diminue le taux d’acide urique (lithiase, goutte…) et le cholestérol

- Diarrhée

- Reminéralisant, rhumatismes (avec du cassis antiinflammatoire)

- Bronchites

- En psy : favorise la confiance en soi, le lâcher prise

 

Il s’utilise en aigu et en chronique.

On peut l’associer à du cassis (mais avant 17 h sinon difficulté d’endormissement).

On peut aussi l’associer à des préparations fluide type pensée sauvage/fumeterre/bardane en y ajoutant aussi du cèdre (bourgeons), on obtient alors un soin confort très efficace pour les peaux atopiques.

 

Posologie :

Si macérât mère                    

Adulte : préventif : 5 à 15 gouttes le matin (augmentation lente)                                    

                Curatif : 5 gouttes 3 fois/j                    

De 3 à 12 ans : 1 goutte / année d’âge/j (8 gouttes maxi / j)                    

De 0 à 3 ans : 1 goutte/j dans le biberon ou via la mère si allaitement    


PIN (À CROCHETS)

PINUS MONTANA  

 

 

FAMILLE : Pinacées  

 

PARTIE UTILISEE : bourgeons frais  

 

Arbre Landais des terrains arides, fréquent sur les sols sablonneux qu’il stabilise. Il aime aussi les pentes rocailleuses. Il nécessite beaucoup de lumière. Son nom « à crochets) vient de ceux qu’il porte (mucrons) sur les écailles inférieures de ses cônes.  

 

PROPRIETES :

-    Reminéralisant, régénérant os et cartilages

- Antiinflammatoire

- Immunostimulant  

 

INDICATIONS :

- Arthroses - Fractures

- Douleurs tendineuses et ligamentaires

- Ostéoporose

- Rhumatismes inflammatoires, arthrite

- Métastases cancéreuses des os  

 

CONSEIL : 1-2 cures/an pour l’immunité                      

 

En association avec le cassis et à la vigne (ou frêne) pour l’arthrose en curatif                      

Pendant 2-3 mois  

 

POSOLOGIE : si macérât mère.                        

Adultes : 5 à 15 gouttes le matin    

 

 

Ces informations sont données à titre informatif d'après des bibliographies, elles ne sauraient en aucun cas constituer une information médicale, ni engager notre responsabilité. 


LE PEUPLIER                                        

Populus Sp.  

 

FAMILLE : Salicacées  

 

PARTIE UTILISEE : Bourgeons frais de feuille  

 

Arbre pouvant atteindre + 35 m, ayant une croissance rapide (exploitable des 15 ans).

Ils sont généralement plantés près des cours d’eaux.

Le bois de peuplier est léger et utilisé entre autres pour la fabrication d’allumettes et de caisse de fruits.  

Lors de l’ouverture des bourgeons, une résine coule c’est de la propolis, elle est aussi récoltée en plus du bourgeon. (On ne la retrouve que dans le macérât mère)  

 

PROPRIETES :

- Immunostimulant

- Cicatrisant vésical

- Draineur des artères (antiinflammatoire et antispasmodique artériel)

- Action hypocoagulante (anti athéromateuse)

- Action sur la sphère respiratoire (comme la propolis)  

 

INDICATIONS :

- Maladies virales (grippe, rhinites, sinusites…)

- Inflammations de la vessie, cystites (même récidivantes)

- Artérites des membres inférieurs

- Trachéites, bronchites chroniques

- Syndrome de la goutte, antirhumatismal

- Colibacilloses  

 

POSOLOGIE :

si macérât mère.  

En général : Adulte : préventif : 5 à 15 gouttes le matin (augmentation lente)  

                                        Curatif : 5 gouttes 3 fois/j (possibilité de doubler la dose quelques jours)                    De 3 à 12 ans : 1 goutte / année d’âge/j (8 gouttes maxi / j)                    

De 0 à 3 ans : 1 goutte/j dans le biberon ou via la mère si allaitement  

 

Pour stimuler les défenses immunitaires l’associer au Cassis et au Noyer Bronchites (adultes) : 5 gttes toutes les 2 heures espacer à amélioration  

 

Ces informations sont données à titre informatif d'après des bibliographies, elles ne sauraient en aucun cas constituer une information médicale, ni engager notre responsabilité.    


LE POMMIER  

Malus Communis 

 

FAMILLE : Malacées  

 

PARTIE UTILISEE : Bourgeons  

 

Arbre autochtone en Europe et particulièrement en France, cultivé pour ses fruits.

Arbre sacré chez les Celtes, associé à la connaissance, au sexe (péché), à la fertilité, et à l’immortalité avec son fruit.

C’est un arbre de jouvence pour l’homme et la femme.  

 

PROPRIETES :

- Antiinflammatoire, rafraichissant

- Draineur doux

- Anti stase

- Sédatif du système nerveux (addictions)

- Stimule l’oxygénation cérébrale

- Vivacité, vitalité

- Diurétique

- Tonique sexuel, régénérant général

- Régulateur de la tension  

 

INDICATIONS :

-  Bouffées de chaleur

- Cholestérol, goutte (acide urique, urée) hyperlipidémies (triglycérides)

- Difficultés de concentration, fatigue cérébrale, surmenage intellectuel

- Troubles de la mémoire

- Fatigue sexuelle

- Hypertension

- Ostéoporose

- Addictions, particulièrement au tabac  

 

CONTRE-INDICATIONS :                          

- Grossesse

- Cancers hormonodépendants

 

 POSOLOGIE :

si macérât mère.   Cures de 20 jours renouvelables                    

Adulte : préventif : 5 à 15 gouttes le matin (augmentation lente)                                    

                Curatif : 5 gouttes 3 fois/j  

 

Ces informations sont données à titre informatif d'après des bibliographies, elles ne sauraient en aucun cas constituer une information médicale, ni engager notre responsabilité.   


 ROMARIN

Romarinus Officinalis L    

 

FAMILLE : Lamiacées  

 

PARTIE UTILISEE : jeune pousse fraiche  

 

Arbrisseaux méditerranéens à feuilles persistantes sans pétioles aux bords légèrement enroulés, vert sombre luisant sur le dessus, blanchâtres en dessous.

Leur odeur, très camphrée. Le romarin aime les terrain arides et rocailleux et ensoleillé.

C’est une plante mellifère, ses fleurs sont de bleu pâle à violettes.  

Dès l’Egypte antique il a été utilisé dans les rites funéraires, comme accompagnateur des défunts.  

 

PROPRIETES :

- Normalise la vitesse de sédimentation, augmente la production de globules                                        rouges et blancs(leucopénie)

- Stimule la circulation notamment artériocapillaire

- Détoxifiant général, hépatoprotecteur

- Cholagogue, cholérétique, antispasmodique intestinal

- Stimulant des surrénales

- Epithéliogène

- Désensibilisant

- Euphorisant  

 

INDICATIONS :

-  Régénérant hépatique

- Dynamisant général et de l’immunité

- TROUBLES DE LA MEMOIRE

- Hyperlipidémies (cholestérol, triglycérides), surpoids

- DETOX, insuffisance hépato biliaire, hépatite (même médicamenteuses)

- Lithiases biliaires et hépatiques

- Nausées

- Maladie de Crohn

- Allergies, asthme allergique

- Fatigue (morale, physique et sexuelle), équilibrant nerveux

- Céphalées  - Thermorégulation, mains et pieds froids (syndrome de Raynaud)

- Chute capillaire

- Ostéoporose  

 

CONSEIL : en cure de 2 mois, renouvelable après une fenêtre thérapeutique  

 

POSOLOGIE :

si macérât mère.                                

Adultes : 5-15 gouttes/ j    

 

DECONSEILLÉ CHEZ LA FEMME ENCEINTE

 

Ces informations sont données à titre informatif d'après des bibliographies, elles ne sauraient en aucun cas constituer une information médicale, ni engager notre responsabilité.  


 LE SEIGLE  

Sécale céréale  

 

Famille : Poacées

 

Partie utilisée : radicelles de la graine germée

 

Plante bisannuelle dont le chaume atteint 1.2 à 1.4 m. Les graines se trouvent en épis comme le blé.

Elle est cultivée comme céréale ou comme fourrage.

 

Propriétés :

- Cicatrisante et stimulante de l’hépatocyte (protecteur hépatique)                      

- Diminue les transaminases                      

- Améliore la fonction prostatique                      

- Cicatrisant cutané                      

- Action antibiotique  

 

Indications :

- Cirrhose, hépatite aigue et chronique, ictère, insuffisance hépatique                      

- Psoriasis, dermatose sèches (derme et épiderme)                        

- Facilite l’action des immunodépresseurs

 

Posologie :

si macérât mère                      

Adulte : préventif : 5 à 15 gouttes le matin (augmentation lente)                                    

                Curatif : 5 gouttes 3 fois/j                      

De 3 à 12 ans : 1 goutte / année d’âge/j (8 gouttes maxi / j)                      

De 0 à 3 ans : 1 goutte/j dans le biberon ou via la mère si allaitement  

 

Ces informations sont données à titre informatif d'après des bibliographies, elles ne sauraient en aucun cas constituer une information médicale, ni engager notre responsabilité


SORBIER DOMESTIQUE

Sorbus Domestica  

 

FAMILLE : Malacées  

 

PARTIE UTILISEE : bourgeons frais  

 

Le sorbier (ou cormier) est un arbuste de la même famille que le pommier, c’est un ancêtre du poirier.  

Il a des feuilles alternes.

Son bourgeon est visqueux avec une saveur ressemblant à celle de l’amande amer.

C’est un arbre mellifère avec ses fleurs blanches en corymbes entre mai et juin, très prisées des abeilles pour leur nectar très sucré.

Ses fruits sont rouge-orangé. Ils ne sont comestibles que transformé en confitures ou boissons fermentées (type poiré) ou non.

Son bois est très prisé par les menuisiers pour sa dureté (cannes de marche, de billard, rabots, roues…).  

 

PROPRIETES :

- Antiinflammatoire veineux

- Fluidifiant et régénérant sanguin et veineux

- Hypotenseur veineux  

 

INDICATIONS :

-  Migraines  

- Ulcères variqueux, varices

- Jambes lourdes, œdèmes (jambes/pieds)

- Phlébites, para phlébites

- Hémorroïdes

- Acouphène, syndrome de Ménière, vertiges

- Bouffées de chaleur

- Métastases cancéreuses des os  

 

CONSEIL : en cure (3-4/an) ou au long cours                      

Pour les problèmes circulatoires, en association avec le Châtaignier et le Marronnier  

 

POSOLOGIE :

si macérât mère.                                

Adultes : 1 à 5 gouttes/ j      

 

Ces informations sont données à titre informatif d'après des bibliographies, elles ne sauraient en aucun cas constituer une information médicale, ni engager notre responsabilité.  


TILLEUL

Tilia Tomentosa Moench  

 

FAMILLE : Tiliacées  

 

PARTIE UTILISEE : bourgeons frais  

 

Le tilleul argenté est originaire du sud-est de l’Europe et du sud-ouest de l’Asie. Il peut atteindre 28 mètres de hauteur.

Il a une croissance rapide et il est très résistant à la sécheresse et à la pollution.

Ses fleurs qui éclosent vers la fin juillet, sont disposées en fausse ombelle par 2-6 sur une bractée foliacée.

Ses feuilles en forme de cœur oblique présentent une surface pubescente (tomenteuse d’où son nom, cotonneuse) et sont argentées sur le dessous.

Elles sont recouvertes de miellat (excrétions sucrées des acariens et pucerons)

Son aubier servait à la fabrication de cordes, papier… (grâce à sa composition fibreuse : tille)

Son bois a aussi longtemps servi à sculpter des saints.

C’est un arbre dédie à la justice, dans l’antiquité, le tribunal siégeait souvent sous un tilleul. Parmi les différentes croyances autour de cet arbre, il serait déconseillé de dormir en dessous car hébergerait des fées et gnomes…  

 

PROPRIETES :

- Draineur su système nerveux, anxiolytique

- Sédatif

- Antispasmodique

- Antiinflammatoire digestif (chronique)

- Détoxifiant

- Augmente la diurèse  

 

INDICATIONS :

- Stress, nervosité, angoisses

- Troubles du sommeil (favorise et augment sa durée) idéale chez les enfants et les femmes enceintes

- Sevrage des somnifères

- Obsessions, TOC, bégaiement

- Spasmophilie, palpitations cardiaques  

- Cholestérol, hyperthyroïdie

- Favorise la perte de poids (régule la boulimie)

- Crampes musculaires, goutte (draine l’acide urique)

- Gastrites, colites spasmodiques (biliaires, hépatiques, intestinales et pelviennes), coliques du nourrisson

- Hernies diaphragmatiques (hiatale)

 

CONSEIL : au long cours ou en cures

 

POSOLOGIE :

si macérât mère.                                

Adultes : 5 à 15 gouttes/ j    

 

Ces informations sont données à titre informatif d'après des bibliographies, elles ne sauraient en aucun cas constituer une information médicale, ni engager notre responsabilité.   


LE TROENE COMMUN

Le Ligustrum Vulgare  

 

Famille : Oléacées

 

Partie utilisée : jeunes pousses d’un cm

 

Petit arbre décoratif (haie), à feuillage semi caduc.

Ses fleurs blanches en grappes parfument l’air estival.

Son pollen est allergisant.

Il donne des baies noires toxique en octobre (troubles digestifs).

Possède des tanins.

 

Propriétés :

- Inhibe le Streptocoque

- Facilite l’oxygénation du sang

- Diminue l’artériosclérose

- Hypolipidémiant

 

Indications :

- Angine, bronchite

- Sevrage tabagique

- Leucorrhées

- Œdème lymphatique, cellulite

- Hyperlipidémie

- Acouphènes, vertige

- Augmente l’acuité visuelle

- Augmente les facultés mentales (type Alzheimer)

- Maladies de la bouche : aphtose, candidoses, muguet, ulcères…

- Fatigue articulaire des membres inférieurs (genou, chevilles)

- Traditionnellement utilisé comme astringent dans les troubles digestifs(diarrhée)

 

Posologie :

si macérât mère                    

Adulte : préventif : 5 à 15 gouttes le matin (augmentation lente)                                    

                Curatif : 5 gouttes 3 fois/j                    

De 3 à 12 ans : 1 goutte / année d’âge/j (8 gouttes maxi / j)                    

De 0 à 3 ans : 1 goutte/j dans le biberon ou via la mère si allaitement  

 

Ces informations sont données à titre informatif d'après des bibliographies, elles ne sauraient en aucun cas constituer une information médicale, ni engager notre responsabilité.  


LE VIORNE

 

Viburnum lantana  

 

Famille : Caprifoliacées

 

Partie utilisée : Bourgeons

 

Arbrisseau de 1 à 2 m à feuilles caducs et aux rameaux très flexibles. Fleurs blanches en cloche d’avril à mai.

Fruits : baies passant du vert au noir (en passant par le rouge) au fil de sa maturité, en septembre.

Contient des coumarines, de la salicine, des tanins et des huiles essentielles.

 

Propriétés :

- Draineur pulmonaire +++                      

- Antiallergique                      

- Agit sur la diathèse psorique avec alternance respiratoire et cutanée

 

Indications :

- Bronchite, asthme, coqueluche, rhinite spasmodique, allergie respiratoire.                      

- Sédatif du SN pulmonaire                      

- Eczéma atopique et inflammatoire                      

- Acouphène                      

- Hyperthyroïdie, colique menstruelle, stérilité féminine

 

Posologie :

si macérât mère                      

Adulte : préventif : 5 à 15 gouttes le matin (augmentation lente)                                    

                Curatif : 5 gouttes 3 fois/j                      

De 3 à 12 ans : 1 goutte / année d’âge/j (8 gouttes maxi / j)                      

De 0 à 3 ans : 1 goutte/j dans le biberon ou via la mère si allaitement

 

Contre-indications :

- Photosensibilisante (à cause des coumarines)      

- Allergies aux salicylés  

 

Ces informations sont données à titre informatif d'après des bibliographies, elles ne sauraient en aucun cas constituer une information médicale, ni engager notre responsabilité.